Connect with us

Guinée

Compte rendu du conseil des ministres du jeudi, 27 juin 2019

Publié

le

Conakry, le 27 Juin 2019 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des Ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi, 27 juin 2019 de 10h à 13h, avec l’ordre du Jour suivant :

  1. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
  2. COMPTE RENDU DES SESSIONS ORDINAIRES DU CONSEIL INTERMINISTERIEL TENUES LES MARDIS 21, 28 MAI ET 25 JUIN 2019
  3. QUESTIONS DIVERSES

 Au titre du premier point de l’ordre du jour

Le Président de la République a pris acte de la volonté librement exprimée par la totalité de membres du Gouvernement de s’inscrire résolument dans la dynamique du Référendum pour une nouvelle constitution reflétant l’aspiration légitime du Peuple de Guinée à se doter d’institutions et de lois plus adaptées à l’évolution de la situation socio-économique

Le Chef de l’Etat a rappelé les dispositions liées à la règlementation des changes faisant obligation à tous les acteurs économiques, en dehors des activités spécifiquement autorisées à cette fin, de procéder au libellé et au paiement des factures de prestations et de fournitures en Francs Guinéens.

Le Président de la République a insisté sur l’importance du programme en cours de réalisation des infrastructures communautaires sur financement de l’ANAFIC, tout en en rappelant les principes essentiels qui en régissent la mise en œuvre, à savoir :

–        Le choix des infrastructures à construire doit provenir des besoins préalablement exprimés par les populations à la base et répondre à leurs préoccupations

–        La préférence doit être accordée aux entreprises et coopératives locales dans l’adjudication des marchés de construction

–        Des programmes de formation doivent accompagner les entreprises concernées afin de promouvoir l’entreprenariat local

Le Chef de l’Etat a instruit les Membres du Gouvernement de faire un état des lieux des projets déjà lancés dans le cadre de l’ANAFIC afin de procéder à l’identification et à la correction des erreurs constatées et préparer la réalisation de la deuxième grappe de projets prévus

Le Président de la République a invité à la mise en place urgente d’une procédure règlementaire et d’une commission interministérielle destinées à l’indemnisation des personnes impactées par les projets publics,

Le Chef de l’État a invité les départements ministériels concernés à initier l’élaboration d’un projet de Loi relatif à la définition du concept de préférence nationale en matière d’adjudication de marché public aux sociétés de droit guinéen

Au titre du deuxième point de l’ordre du jour,
Monsieur le Premier Ministre a fait le compte rendu des sessions ordinaires du Conseil Interministériel tenues les mardis 21, 28 Mai et 25 juin 2019

Le Conseil a entendu successivement

Les Ministres coordonnateurs régionaux chargés du suivi du Programme des structures régionales pour le démarrage des activités de l’ANAFIC qui ont fait un rapport d’étape de leurs missions respectives et présenté un compte rendu succinct de l’exécution de cette première phase d’implantation et d’inauguration d’ouvrages dans les collectivités locales

Dans cette lancée, Conseil des Ministres s’est réjoui du franc succès de ces missions de terrain dont les résultats s’inscrivent dans la droite ligne de la vision et des ambitions du Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, à favoriser l’émergence équilibrée de la Guinée. En cela, il a félicité et encouragé les membres du gouvernement à rester toujours plus près des populations et donné des directives permettant la poursuite de ce programme dont l’impact sur la lutte contre la pauvreté, en particulier dans les collectivités locales, est considérable

Le Ministère de l’Economie et des Finances qui a soumis en seconde lecture   des projets de Décrets portant :

–        Attributions et organisation de la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics et des Délégations de Service Public ;

 

–       Création, attributions, organisation et fonctionnement des organes de passation des Marchés Publics et des Délégations de Service Public au sein des Autorités Contractantes.

Le Ministre a indiqué que dans le cadre de la réforme des marchés publics, la République de Guinée s’est dotée d’un nouveau cadre juridique qui consacre le recadrage institutionnel des fonctions de passation et de contrôle des marchés publics et délégations de service public.

 

Il s’agit, conformément aux orientations du Programme National de Bonne Gouvernance, de procéder à la révision de la Loi fixant les règles régissant la passation, le contrôle et la régulation des marchés publics et délégations de service public et de ses textes d’application.

 

Selon le Ministre, cette révision s’est inscrite dans une perspective de rationalisation de la gestion des dépenses publiques et d’amélioration de l’exécution des projets de développement.

Le Ministre soutient que les principales modifications apportées par cette nouvelle loi concernent :

  • Le retrait du Contrôle des procédures de passation au niveau de l’Administration et Contrôle des Grands Projets et Marchés Publics (ACGPMP) ;
  • L’érection de la Direction Nationale des Marchés Publics (DNMP) en Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics et Délégation de service public (DNCMP/DSP) et ;
  • La création des services techniques compétents chargés de la passation des marchés au sein des Autorités Contractantes.

Dans ce contexte, le Ministre soutient l’élaboration des textes d’application, la révision du Code des Marchés Publics, la mise à jour des documents-types et la formation des acteurs de la commande publique ont été confiés à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) en application des dispositions de l’article 5 de la Loi L/2012/020/CNT du 11 octobre 2012.

 

Afin de matérialiser cette réforme, le Ministre rappelle que les partenaires techniques et financiers, notamment la Banque mondiale ont accompagné le Gouvernement guinéen à travers le recrutement d’un consultant individuel pour évaluer et réviser le Code des marchés publics et les textes réglementaires.

 

En ce qui concerne le nouveau Code des marchés publics, le Ministre signale que la validation du projet est en cours de finalisation.

Au terme des débats, le Conseil a adopté ces deux projets de Décret

Le Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts qui a présenté une Communication relative au recyclage des déchets d’équipements électriques, électroniques et des pneus usagés.

Dans son introduction le Ministre a indiqué la digitalisation croissante des sociétés et de leurs économies génère de plus en plus de déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE).

 

Il a estimé que l’absence de solution durable en matière d’élimination et de traitement de ces déchets est devenue critique et constitue une menace grandissante pour l’environnement et la santé publique.

 

En effet, pour le Ministre, une grande partie des onze milliards de tonnes de déchets solides collectés chaque année dans le monde est composés de DEEE et de pneumatiques usagés.

 

Pour répondre à ce défi mondial, la Société Général de Surveillance (SGS) a créé une nouvelle solution appelée « SGS RENOVO » en partenariat avec la société africaine de recyclage « SAR ».

 

Le Ministre a soutenu que cette solution innovante répond au défi de la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques, elle s’appuie sur le principe de « responsabilité élargie des producteurs et de « pollueur payeur » en se basant sur les principales régulations internationales, telle que la convention de Bale. Cette convention régit le contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets dangereux et leur élimination.

 

La République de Guinée, représentée par le Ministère de l’Environnement a signé avec la SGS Société Générale de Surveillance, le 16 juin 2016, un contrat de prestation de service pour la mise en œuvre du programme SGS Renovo en République de Guinée.

Cette signature faisait suite à la réception de l’offre soumise par SGS, suite aux consultations menées en vue d’identifier et de conclure un contrat avec une entreprise spécialisée dans la gestion des D3E pour accompagner la République de Guinée dans la mise en place d’un tel dispositif de programme intégré et autofinancement de la gestion écologique et rationnelle des déchets de type D3E.

 

Ainsi, le Ministre a estimé que les investigations menées ont permis d’identifier la SGS SA reconnue mondialement en matière d’inspection, de vérification, de certification ainsi qu’en matière d’encadrement institutionnel, et aussi la société africaine de recyclage (SAR) spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets avec laquelle le Ministère de l’Environnement a signé un protocole d’accord le 27 septembre 2018.

 

Ainsi, après consultations et à la demande du Ministère de l’Environnement, la SGS Renovo va apporter à la République de Guinée l’assistance nécessaire à la mise en place d’une solution de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques ainsi que pneumatiques en Guinée, dans le respect des intérêts de l’Etat guinéen en matière de protection de l’Environnement, de création d’emplois et de mobilisation des ressources financières. Bien entendu dans le respect des accords multilatéraux sur l’Environnement auxquels la Guinée est partie notamment la convention de Bale.

 

Dans ce contexte, le Ministre a soutenu que la solution SGS Renovo comporte trois modules dont les deux premiers seront exécutés pour la Guinée par la SGS et le troisième par la SAR :

 

A cet égard, le Ministre a rassuré que la mise en place d’un tel programme permettra d’assurer un cadre de vie plus sein et une meilleure protection de l’environnement, et également de gérer des milliers d’emploi.

 

En raison de l’importance de la mise en place de SGS Renovo et la nécessité de son intégration au guichet unique, le Ministre a sollicité du Conseil d’apposer leurs accords pour le déclenchement de cette opération.

 

Au cours des débats, le Conseil a salué et soutenu cette approche de gestion des déchets d’équipement électriques et électroniques ainsi que pneumatiques en Guinée. Toutefois, le Conseil a instruit le Ministre de travailler avec le Ministre du Budget pour insérer cette nouvelle catégorie de taxe appelée Ecotaxe dans la loi rectificative des finances 2019.

Le Ministère de l’Energie qui a présenté au Conseil une Communication relative à la Convention de Concession et du Contrat d’Achat d’Energie du projet d’aménagement du barrage hydroélectrique d’AMARIA, signés entre le Gouvernement de la République de Guinée et la Société TBEA GROUP de Chine.

 

En introduction, le Ministre a indiqué que sa communication a pour objet, la présentation de la Convention de Concession du projet d’Aménagement Hydroélectrique d’Amaria, signé le 30 Avril 2019 sous la Haute Autorité de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, entre le Gouvernement Guinéen et la société chinoise TBEA, pour son approbation par le Conseil en vue de sa transmission à l’Assemblée Nationale pour Ratification ; conformément aux dispositions de l’article 9.2 de la Loi L/97/012/AN ( Loi BOT).

 

Selon le Ministre, la signature de ces documents contractuels est l’aboutissement d’un processus démarré depuis le 30 avril 2017 avec la signature du Protocole d’accord portant sur la réalisation de l’aménagement hydroélectrique d’AMARIA sur le fleuve Konkouré et les lignes de transport afférentes en ‘’BOT’’ entre le Ministère de l’Énergie et de l’Hydraulique et la société TBEA CO.

Et, le 30 décembre 2017, la République de Guinée, représentée par les Ministres du Budget, et celui des Mines et de la Géologie ont signé avec TBEA Group Co, LTD, une Convention de base, portant sur la réalisation d’un projet intégré comprenant :

  1. Une mine de bauxite,
  2. Une raffinerie d’alumine,
  3. Une route, un chemin de fer,
  4. Un port en eau profonde,
  5. Des centrales hydroélectriques, dont notamment, l’aménagement hydroélectrique d’AMARIA.

Le Ministre a précisé qu’en exécution du protocole d’accord et de la Convention de Base, la société TBEA a élaboré et présenté l’étude de faisabilité du projet d’Amaria, lors de l’atelier de restitution tenu à l’hôtel Riviera de Conakry.

 

Cette étude a été validée par la partie guinéenne après la prise en compte dans le rapport final de toutes les recommandations et suggestions et le lancement des travaux a été effectué le 19 Janvier 2018, par Son Monsieur le Président de la République

Pour le Ministre, le projet sera une opportunité pour l’État d’anticiper sur les investissements qui portent sur le réseau de transport du système électrique du grand Conakry, afin d’assurer la sécurité et la flexibilité dans l’exploitation, conformément aux recommandations du Plan Directeur.

 

Cette communication a fait l’objet de beaucoup d’attention de la part des membres du Conseil, lesquels ont formulé quelques réserves pertinentes quant à la nature de cette convention sur le projet d’aménagement hydroélectrique d’AMARIA.

 

Etant donné que cette convention de concession construction du barrage d’AMARIA fait partie du projet intégré (mines, chemin de fer, port en eau profonde, aménagement hydroélectrique, postes et réseaux de transport d’énergie), le Ministre des Mines et de la Géologie et celui de l’Energie sont instruits d’assurer le suivi du dossier en ce qui concerne la question des risques financiers à prendre par l’Etat.

 

Le Ministère du Budget qui a soumis au Conseil une Communication relatives :au Cadrage Budgétaire 2019 révisé ;

 

Le Ministre a indiqué que sa communication a pour objet de partager avec le Conseil le cadrage budgétaire 2019 révisé tel qu’il résulte des modifications apportées aux prévisions initiales relatives aux recettes, aux dépenses et au financement, sur lesquels les autorités budgétaires et monétaires se sont accordées avec les services du Fonds Monétaire International dans le cadre du suivi du programme économique du gouvernement soutenu par la Facilité Elargie de Crédit (FEC) sur la période 2017-2020.

Selon lui, les hypothèses macroéconomiques sont restées inchangées en 2019 : taux de croissance de 5,9% ; taux d’inflation en fin de période à 8,9%. Cependant, le taux de pression fiscale se situe à 14,5% contre15, 4% dans la loi de Finances initiale et le solde budgétaire de base est projeté à 0,6% du PIB, comparé à 0,9% initialement prévu.

Dans ce contexte, le Ministre a soutenu que la révision du cadrage budgétaire tient compte essentiellement des éléments ci-après :

–    L’appui budgétaire de la Banque Mondiale, initialement attendu pour 40 millions de dollars US passe à 100 000 millions de dollars US dans le projet de loi de finances révisé 2019 ;

–        L’appui budgétaire sous forme d’emprunts non affectés, initialement non prévu, a été mobilisé auprès du Qatar pour un montant de 60 millions de dollars US ;

–        Le produit de la vente de la licence d’exploitation 4G à la société Orange Guinée permettra d’encaisser en 2019 un montant non initialement prévu de 90 millions de dollars US ;

–        L’augmentation des subventions à EDG de 880 Mds à 2 157 Mds ;

–        L’organisation des élections législatives prévues courant 2019 ;

Sous réserve de lui conférer un caractère itératif en fonction de l’évolution des réalités socio-économiques du pays, le Conseil a approuvé le document de cadrage budgétaire 2019 révisé.

 

 

Au titre des questions diverses,

 

Monsieur le Premier Ministre, a exprimé ses vifs remerciements à l’endroit de Monsieur le Président de la République, des membres du gouvernement et de tous, pour l’immense capital de sympathie et de solidarité manifesté à l’occasion de la perte cruelle de sa maman.

Devant tout le Conseil, le Premier Ministre a réaffirmé sa totale reconnaissance et son entière loyauté à l’endroit du Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, tout en prenant l’engagement de constituer autour de celui-ci, le dernier rempart contre tous ses adversaires.

 

Le Conseil des Ministres 

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

 

Continuer la lecture
Advertisement
CLIQUER POUR COMMENTER

LAISSER votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guinée

Jeunes de l’Axe : « on nous a mis dans le silence forcé », dénonce Ibrahima Aminata Diallo

Publié

le

C’est au cours d’une conférence de presse ce vendredi 12 juillet 2019 à Conakry, qu’une nouvelle plateforme de la société civile guinéenne pour l’alternance démocratique dénommée : ‘’ le R éveil’’, a procédé à la présentation officielle de ladite plateforme.

Créée en août 2018, cette plateforme est destinée à être un cadre de rencontre et d’échanges entre les acteurs de la société civile., Elle est composée de trois organisations, notamment, la Coalition Nationale pour la Paix en Guinée(CNPG) ; Plateforme des Jeunes Leader pour la Démocratie et du Développement(PJDD) et Guinée 4 Emergence. Toutes visent un même objectif, celui d’instaurer l’Etat de droit afin de garantir la paix et l’unité nationale d’où la mise en place de cette plateforme.

Dans son intervention, le président de la « Guinée 4 pour l’Emergence », Abdoul Rahim Diallo, a déclaré que, « la société civile est composée des personnes et des organisations soucieuses de prendre une part active à la vie politique du pays. Il est nécessaire de soumettre notre passé à un examen critique approfondi. Pour cela, il faut organiser un procès pacifique des régimes qui se sont succédés en Guinée pour condamner la violence politique qui a sévi au cours de ses 60 ans d’indépendance », a-t-il dit.

Plus loin, il admet qu’ « il ne s’agit pas de sanctionner, mais de procéder à une véritable catharsis afin que les visés autoritaires voire dictateurs ne reviennent plus jamais au pouvoir. Le Forum Civil et Souverain (FCS) se déroulera comme suit : créer des conditions favorables à cultiver la notion de l’alternance démocratique dans un climat de dialogue, pouvant aboutir à la création d’une commission Vérité- Justice-Réconciliation (VJR) ; organiser la transition démocratique ; construire l’Etat de droit. La plateforme LE REVEIL considère que l’Etat de droit est le préalable de tout véritable développement ».

Pour sa part, le président de PJDD, Ibrahima Aminata Diallo précise :« nous allons lancer le ‘’ mouvement sifflet’’ à travers le Réveil. Comme vous le savez, l’axe Hamdalaye, Bambéto, Coza est la zone réputée de violence et souvent on déploie des forces de sécurité contre les jeunes qui manifestent leur indignation face à la mal gouvernance, on vient les mater dans le sang, et tout le monde est témoin de cela. Pour preuve, de nos jours, on est à cent et quelque morts » explique-t-il.

Continuant dans la même logique, il ajoute ceci « nous avons réfléchi à une nouvelle stratégie de lutte pacifique qui consiste à faire quoi ; on a acheté mille sifflets pour lancer le mouvement sifflet à travers le Réveil le 22 de ce mois. Nous allons inviter la presse au rond-point de Bambéto qui est un symbole de contestation par excellence pour lancer ce mouvement. Nous allons sifflés tous les maux dont souffre la Guinée sans violence à partir de 10h à Bambéto » confie-t-il.

Pour terminer, il déplore la violation de droits de l’homme en son article 10: «on nous a interdit de manifester,  nous obligés à un silence forcé. Plus d’une dizaine de Post Avancé (PA) installés entre, Hamdalaye Kagbélen. Nous avons accepté ce silence forcé, mais nous n’allons pas baisser les bras, et nous n’allons jamais abdiquer parce qu’on ne peut pas rester dans ce silence forcé ; la Guinée nous appartient tous », déplore Ibrahima Aminata.

 

Oumar II Konaté

621 07 74 46

Continuer la lecture
Advertisement
Guinéedepuis 4 jours

Jeunes de l’Axe : « on nous a mis dans le silence forcé », dénonce Ibrahima Aminata Diallo

Guinéedepuis 5 jours

USTG version Abdoulaye Camara : « nous ne sommes pas allés à Genève pour insulter plutôt pour travailler »

Guinéedepuis 5 jours

En conférence de presse : « une nouvelle constitution ne s’aurait être un drame », dixit Sékou Kader

afriquedepuis 7 jours

Mise en place de ZLEC : « c’est la plus rapide de toute l’histoire des négociations au sein de notre organisation », Mahamadou Issoufou

Guinéedepuis 1 semaine

Contre le 3 e mandat : Dalein mise-t-il sur la Diaspora ?

Sportsdepuis 1 semaine

Championnat Sambo et boxe chinoise au Maroc : la Guinée obtient deux médailles de bronze

Guinéedepuis 1 semaine

Guinée : état dévastateur de Bantama Sow contre Fodé Ousou Fofana, « il fait honte à l’UFDG… »

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : un ancien détenu du régime d’Alpha Condé lance le mouvement pour l’alternance en 2020

Guinéedepuis 2 semaines

Décret : Liste complète des cadres nommés au ministère guinéen de l’Économie et des finances

Guinéedepuis 2 semaines

Bah Oury à propos de Cellou : « au lieu de renforcer, de tirer les leçons, on exclut, on exclut, on exclut…»

Guinéedepuis 2 semaines

Orientations budgétaires à l’Assemblée : l’honorable Michel Kamano salue le déroulé du débat !

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : le président du parlement favorable à une nouvelle Constitution !

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : Le « FRANC » dit « Oui » à une nouvelle Constitution !

Guinéedepuis 2 semaines

Alpha et la nouvelle Constitution : « Il aime toujours prendre l’exemple de la France… », dit Kaba FIDEL

Guinéedepuis 2 semaines

Injure contre Dame Kadiatou Bah : Aboubacar Soumah dans le viseur des femmes de l’USTG et de l’ONG ROF Guinée

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : ce que l’on sait du courrier N° 010 attribué au FNDC pour « assistance financière » destiné au président de l’UFDG !

afriquedepuis 2 semaines

Président Issoufou Mahamadou à la tête de la CEDEAO, négligez pas la touche d’Alpha Condé !

Guinéedepuis 2 semaines

Makanéra à Tierno Monénembo : « même le hasard ne l’a pas conduit ailleurs sauf dans sa communauté… »

Sportsdepuis 2 semaines

Guinée : Après la victoire du Syli national contre le Burundi, le quartier Belle-vue de Conakry en (rouge-jaune-vert )!

Guinéedepuis 2 semaines

Samedi politique en Guinée : de l’UFDG, l’UFR et PADES de Dr Ousmane Kaba, la thématique est la même… « tous contre le 3e mandat… »

Guinéedepuis 3 semaines

Guinée : les anciens compagnons de Kassory Fofana officialisent le mouvement « GPT-Renouveau »

Guinéedepuis 3 semaines

55e sommet de la CEDEAO : Le président Alpha Condé à Abuja pour l’élection du nouveau président en exercice…

Guinéedepuis 3 semaines

Guinée : Labé au centre d’un tapage d’interdiction d’une manif entre le « FNDC » et le « FARC » par l’édile de la localité

Guinéedepuis 3 semaines

Tierno Monénembo à Alpha Condé: « la Constitution n’est pas une chemise que l’on jette quand on veut… »

afriquedepuis 6 mois

Guinée : Prise de fonction de Aminata Sylla à la tête de LONAGUI

Guinéedepuis 3 semaines

Propos de Aboubacar Soumah à l’endroit de Dame Bah : « mon mari m’a dit que je suis une femme forte et qu’il m’encourage !

Guinéedepuis 4 mois

Guinée : Comment Naby Youssouf Kiridi Bangoura a fait « adhérer » toute la Basse-côte aux idéaux d’Alpha Condé

Guinéedepuis 2 semaines

Décret : Liste complète des cadres nommés au ministère guinéen de l’Économie et des finances

Sociétédepuis 5 mois

Conakry : La Première Dame Hadja Djéné KABA lance les travaux de la 28ème Assemblée générale du club soroptimist international de Guinée

Guinéedepuis 3 mois

Débat sur la nouvelle constitution, coalition contre la modification de la constitution, l’écrivain Souleymane Koïta donne des réponses !

Guinéedepuis 5 mois

Aminata Sylla appelée à donner à la Lonagui ses lettres de noblesse

afriquedepuis 6 mois

Guinée : Pourquoi Dansa Kourouma ne voulait pas être président de la Ceni ?

Sociétédepuis 6 mois

Guinée : Adja Aissatou Bella Diallo, nommée ministre conseillère à la présidence de la République

Sociétédepuis 5 mois

Déguerpissement de Kaporo-rails, le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire justifie l’action de l’Etat (Déclaration)

afriquedepuis 6 mois

Guinée : Alpha Condé nomme les membres du conseil d’administration de la LONAGUI, dont Ibrahima Kalil Konaté

Guinéedepuis 4 mois

Guinée : Alpha sur la trace de Paul Kagamé, une longévité au pouvoir au bénéfice du peuple (Analyse de Deen Touré)

Guinéedepuis 2 semaines

Makanéra à Tierno Monénembo : « même le hasard ne l’a pas conduit ailleurs sauf dans sa communauté… »

afriquedepuis 6 mois

Sékhoutouréya : Devant la communauté kissi, Alpha Condé envoie des piques à l’opposition « l’opposition, ce n’est pas détruire les biens des autres… »

afriquedepuis 6 mois

Guinée : Bah Oury, c’est maintenant qu’il frappe à la porte de l’UFDG

culturedepuis 6 mois

« La nomination de Antonio Souaré au sein du CA de LONAGUI est incompatible avec le président de la feguifoot» (Tribune)

Sociétédepuis 4 mois

Conakry : La structure MOSAD communication annonce les couleurs de la cérémonie de remise des prix « soldats du changement, Acte III »

Guinéedepuis 4 mois

Guinée : l’erreur de trop de la société civile guinéenne, serait d’anticiper en parlant du 3e mandat d’Alpha Condé (Billet d’humeur)

Guinéedepuis 4 mois

La fête du 08 mars en Guinée : au palais du peuple, les femmes font la promotion de la nouvelle constitution

Sociétédepuis 5 mois

Déguerpissement des occupants illégaux du centre directionnel de Koloma, le ministre Ibrahima Kourouma au cœur de l’action

Guinéedepuis 5 mois

Guinée : Création officielle d’une coalition politique appelée « Convergence de l’opposition démocratique (COD)

Guinéedepuis 5 mois

Mairie de Matoto : Mamadouba Tos Camara porté en triomphe

Sociétédepuis 4 mois

Sauvé de l’immigration clandestine par l’OIM, Ismaël Diallo attend sa première récolte de pommes de terre à Popodara

Guinéedepuis 4 mois

Guinée : la CENI Continue son marathon de concertations avec la classe politique

Advertisement

Tendances du jour