Connect with us

Sports

Championnat Sambo et boxe chinoise au Maroc : la Guinée obtient deux médailles de bronze

Publié

le

Plus de 25 pays africains ont participé récemment à la 14 e édition du championnat d’Afrique de Sambo (un art martial et un sport de combat créé en URSS dans les années 1930, mélangeant principalement le judo, l’aikido, le karaté) – et boxe chinoise, du 14 au 17 juin 2019 au Maroc.

La Guinée était à sa première participation à cette compétition – et a pratiquement obtenu deux médailles de bronze, notamment dans des différentes catégories. Les heureux récipiendaires sont : Seydouba Camara, de la catégorie 82 kg et Ousmane Bah, de la catégorie 74 kg. « Mais sans accompagnement des autorités guinéennes », signale-t-on, le président de cette fédération, Amadou Sadigou Bah, dont nous lui avions accordé un entretien afin de nous en dire plus sur les méthodes utilisées par son équipe pendant cette compétition.

 Alerteur : Bonjour M. Bah Amadou Sadigou.

Bah Amadou Sadigou : Bonjour.

Alerteur : M. le président, c’est quoi ce sport (Sambo et boxe chinoise) dont vous avez remporté deux médailles de bronze au Maroc ?

Bah Amadou Sadigou : Vous savez, le Sambo est une discipline d’origine russe. Cette discipline est aujourd’hui très vulgarisée dans le monde. En Afrique, grâce à la clairvoyance et la détermination du président de la confédération africaine, Mr Dalil Skalli, le Sambo ne fait que grandir. C’est pourquoi, le dernier congrès, la Guinée a été membre officiellement lors du congrès africain. Le Sambo est une discipline complète, il y a le Sambo sportif, il y a le Sambo combat, le sambo beach, le Sambo self défense.

Au niveau du Sambo, il y a le karaté, le judo, la lutte kido. Le Sambo est une discipline complète que tout le monde doit apprendre.

Alerteur : aujourd’hui vous avez pu obtenir deux médailles de bronze, décrivez-nous le film de l’événement ?

Bah Amadou Sadigou : ça s’est très bien passé, je ne fais que remercier les autorités de la confédération africaine de Sambo et boxe chinoise, aussi tous ceux ou celles qui nous ont accompagné, ceux qui ont cru en nous, parce que beaucoup de personnes ne pensaient pas si on pouvait aller représenter le pays, mais par la grâce de Dieu, nous avons fait le maximum.

Les jeunes se sont comportés dignement, et ils ont décroché les deux médailles, et ça n’a pas été facile, vous ne pouvez pas sans savoir que c’est notre première participation, là où se retrouvent 25 pays de l’Afrique, les gens qui ont participé plusieurs fois les différentes compétitions internationales et Africaines. Donc si la Guinée a pu résister, c’est que le Guinéen est déterminé à aller en avant.

Nous remercions encore personnellement le président de la confédération africaine, M. Dalil Skalli et la fédération internationale de Sambo et boxe chinoise.

Alerteur : Quelle a été la contribution des autorités guinéennes pour la participation de l’équipe au championnat d’Afrique de Sambo et boxe chinoise ?

Bah Amadou Sadigou : Ne réveillez pas trop les morts. Il y a de cela plusieurs années, nous avons demandé à la délégation du pouvoir permettre davantage de représenter mieux le pays sur le plan africain et international. Jusque-là, nous n’avons pas obtenu.

Nous sommes convaincus comme M. le ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique aime les réalités. Les autorités du département vont nous octroyer cette délégation du pouvoir. Pour le moment, nous n’avons pas bénéficié de soutien de la part de qui que ce soit au niveau des autorités. Mais c’est une partie remise, rien n’est trop tard pour bien faire. Peut-être, ils ne croyaient pas, mais aujourd’hui la réalité est là. Nous devrons accompagner ceux qui font quelque chose pour la Nation. Nous devons quitter le stade pour aider les gens par affinités. Nous devons aider les gens parce qu’ils ont le droit d’obtenir la chose, on les accorde.

Alerteur : Que faites-vous désormais pour que cette discipline soit vulgarisée sur le plan national pour que la jeunesse trouve son goût ?

Bah Amadou Sadigou : La fédération guinéenne de Sambo et boxe chinoise, est l’une des fédérations la plus structurée et implantée. Nous avons nos différents clubs dans plusieurs établissements scolaires et universitaires. Nous sommes maintenant à la phase d’implantation au niveau des forces de Défense et de sécurité.

Le Sambo est une discipline complète là où il y a tout. Au Maroc, même les enfants connaissent, c’est quoi le Sambo. Nous voulons faire la même chose pour notre pays. Nous avons un programme annuel ; souvent, nous avons des volets de formation, c’est pourquoi lors du championnat d’Afrique, il y a même eu la formation sur l’antidopage que nous avons eu le privilège de participer.

Nous allons organiser les stages de formation des entraîneurs et arbitres, car très bientôt, il aura le championnat du monde où la Guinée prendra part à cette compétition internationale – et nous sommes décidés d’amener les médailles encore pour la Guinée. C’est une occasion pour moi d’attirer l’attention des autorités de nous accompagner pour ne pas que ça soit comme la dernière fois, nous sommes partis dans les conditions qu’on ne peut pas tout détailler, l’essentiel est que quand j’ai vu le drapeau guinéen monté, j’avais les larmes aux yeux pour une première participation des jeunes qui se sont comportés dignement. Je vous rassure, le Sambo sera la meilleure discipline et la discipline la mieux pratiquée en Guinée, parce que je ne suis pas un novice de la chose, j’ai une ceinture noire 4 dents. (…)

 

Propos recueillis par Mamadou Dian Bah

628 56 84 52

 

Continuer la lecture
Advertisement
CLIQUER POUR COMMENTER

LAISSER votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Féguifoot : Au-delà des sanctions, les anciennes gloires du football guinéen méritent d’être associées à la chose !

Publié

le

Opinion. Faisant cela ne sera pas propre à la Guinée, c’est-à-dire associer les anciennes gloires du football de notre pays à la fédération en vue de donner plus de résultats. La méthode est toujours la meilleure chose pour s’effrayer le chemin du salut dans tous les domaines de la vie nationale, celle consistant à créer ses propres ressources humaines. L’argent, certes, pèse, mais l’expertise serait le meilleur moyen qui puisse amener une situation désespérée vers une circonstance où tout le monde sortira heureux. Cela dit, il faut un moment qu’on arrête, qu’on observe auprès de nous afin de ne plus refaire les mêmes erreurs.

Les Guinéens en ont trop sur le cœur comme chagrin. Tous se sont résolument mis derrière leur tricolore national (Rouge-Jaune-Vert), qui a participé de manière reluisante en matière de préparation aux 32 e coupe d’Afrique des nations en Egypte, dans l’espoir de mieux faire comparativement aux précédentes participations. Mais le choix de l’entraîneur, y compris la manière par laquelle les joueurs ont été sélectionnés, les deux facteurs seraient la conséquence du mauvais envol du Syli National dans cette CAN. C’est l’avis de nombreux connaisseurs du ballon rond.

D’abord, les matchs préparatifs du Syli national avant la compétition se sont soldés d’échec, et pourtant, la fédération guinéenne de football avait tout le temps de dompter l’encadrement du Syli avec l’expertise de certaines gloires de notre football afin d’éviter l’humiliation. Mais ceci n’étant pas fait. Le Syli national est sorti dès la deuxième phase du tournoi, avec une défaite contre l’Algérie qui n’a pas tout mis le peuple à l’aise.

Aujourd’hui, aux yeux de l’opinion publique et de ce qui se dit dans les lieux de fréquentation, ces discours laissent entendre clairement que la fédération du football guinéen a péché. Des cas de rançonnages ont été mis sur la toile, autour notamment de l’entraîneur Paul Put et de certains joueurs, y compris le cas du vice-président de la Féguifoot, Amadou Diaby,  a été aussi signalé autour des accointances  secrètes du pourcentage de primes qui le lieraient à Paul Put . Qu’elles soient vraies ou fausses, toutes ces révélations ne font pas honneur à la Guinée et à l’image de notre équipe nationale. Il faut arrêter !

Associons les anciennes gloires du Syli au niveau de la Féguifoot

Quelque chose vient de se passer au niveau de l’instance africaine du football. On sait déjà que la confédération africaine du football (CAF) est dans la tempête depuis un moment, notamment à cause de sa gestion – et du fait, elle est mise sous tutelle de la FIFA, qui a dépêché auprès d’elle, Fatma Samoura.

Pour corriger ses erreurs, le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad a eu le recul solennel de faire embaucher sans même avertir ses pairs, de deux anciennes gloires du football africain : le Camerounais, Samuel Eto’o et l’Ivoirien, Didier Drogba. La nouvelle est tombée jeudi 18 juillet 2019 à la surprise générale des fans du football. Ces deux anciens joueurs africains deviennent ainsi ses collaborateurs directs en vue de chapeauter le fonctionnement actuel de la CAF.

En Guinée, l’heure est grave au niveau de notre fédération du football, en ce qui concerne son management. Et il ne faut plus attendre pour la parfaire. Le ministère des sports doit faire comprendre à la CAF que la situation de la Féguifoot est bancale – et il ne faut plus attendre sans réagir en vue d’un toilettage complet à sa tête.

 

Alassane Diop

Continuer la lecture
Advertisement
Sociétédepuis 2 jours

Guinée : USTG version Abdoulaye Camara invite les travailleurs à vaguer à leurs occupations (déclaration)

Guinéedepuis 4 jours

Interpellation de certains acteurs du FNDC : « la déclaration de cette plateforme d’association comporte des propos d’une extrême gravité contre la sécurité publique… », dixit le procureur de la République

Sociétédepuis 6 jours

Journée internationale de la jeune fille : l’ONG Femmes engagées pour la salubrité (FES) fait une conférence débat à Conakry

Économiedepuis 7 jours

Guinée : quel type d’élite pour l’émergence économique et le développement ? (Par Association guinéenne des économistes)

Guinéedepuis 1 semaine

Manifestation annoncée du FNDC : pour Bah Oury et Cie, réunis dans ‘’CAR’’, « le président de la République a aujourd’hui après Dieu le destin de la Guinée… »

Sociétédepuis 1 semaine

Conakry : début de formation de 50 jeunes filles en entrepreneuriat féminin

Guinéedepuis 1 semaine

Dans une allocution publique, le Premier ministre Kassory Fofana dit avoir remis au chef de l’Etat, le rapport des consultations inclusives…

Guinéedepuis 1 semaine

Manifestations annoncées du FNDC : « C’est une déclaration de trop et les gens doivent revoir leur copie… », dixit Dr Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC

Guinéedepuis 1 semaine

Législatives : le PADES « inquiet » mais « sa vocation est d’aller aux élections… », affirme Dr Ousmane Kaba

Guinéedepuis 2 semaines

Journée mondiale des enseignants : les ministres en charge de l’éducation récompensent les enseignants qui se sont distingués par la qualité de leurs prestations…

Guinéedepuis 2 semaines

Journée Mondiale des enseignants : le syndicat national de l’éducation fait des propositions au gouvernement

Guinéedepuis 2 semaines

Journée mondiale des enseignants ce 5 octobre 2019 : Le SLECG version Kadiatou Bah, fait une déclaration !

afriquedepuis 2 semaines

Mahamadou Issoufou : « Mon désir le plus ardent est de passer le pouvoir en 2021 à un président démocratiquement élu… »

Guinéedepuis 2 semaines

Tibou Kamara à Sidya Touré : « Dans notre pays, depuis des années, certains ont décidé de faire du mensonge une démarche politique… »

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) s’oppose à tout changement de Constitution

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : Le FNDC compte « procéder sans délai à la transmission d’un courrier à la Cour pénale internationale… »

Guinéedepuis 2 semaines

La presse aux consultations nationales : l’URTELGUI « affirme la neutralité la plus absolue… »

Guinéedepuis 2 semaines

Guinée : certains partis politiques quittent l’opposition républicaine et forment « le Cercle des Acteurs pour la République »

Guinéedepuis 2 semaines

Élections législatives en Guinée : au-delà des inquiétudes de l’opposition, ses commissaires participent aux travaux à la CENI

Guinéedepuis 3 semaines

Guinée : le gouvernement entend rendre justice aux victimes du massacre du 28 septembre 2009

culturedepuis 3 semaines

Littérature : Mory Mandiana Diakité fait la dédicace de trois Livres

Économiedepuis 3 semaines

Guinée : la Banque africaine de développement accorde un crédit de 8 millions de dollars à Vista Bank pour aider les PME agricoles

Guinéedepuis 3 semaines

Aboubacar Sylla : « Nous n’avons aucune raison de douter de l’aptitude de la CENI à organiser les élections à cette date… »

Guinéedepuis 3 semaines

Guinée : L’ancien ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, opposé à un 3e mandat d’Alpha Condé

afriquedepuis 9 mois

Guinée : Prise de fonction de Aminata Sylla à la tête de LONAGUI

Guinéedepuis 4 mois

Propos de Aboubacar Soumah à l’endroit de Dame Bah : « mon mari m’a dit que je suis une femme forte et qu’il m’encourage !

Guinéedepuis 7 mois

Guinée : Comment Naby Youssouf Kiridi Bangoura a fait « adhérer » toute la Basse-côte aux idéaux d’Alpha Condé

afriquedepuis 4 mois

Présidence de la CEDEAO: Kiridi Bangoura, Mohamed Diané, transmettent le message de soutien du président Alpha Condé à Issoufou

Sociétédepuis 8 mois

Conakry : La Première Dame Hadja Djéné KABA lance les travaux de la 28ème Assemblée générale du club soroptimist international de Guinée

Guinéedepuis 3 mois

Décret : Liste complète des cadres nommés au ministère guinéen de l’Économie et des finances

afriquedepuis 9 mois

Guinée : Pourquoi Dansa Kourouma ne voulait pas être président de la Ceni ?

Guinéedepuis 9 mois

Aminata Sylla appelée à donner à la Lonagui ses lettres de noblesse

Guinéedepuis 6 mois

Débat sur la nouvelle constitution, coalition contre la modification de la constitution, l’écrivain Souleymane Koïta donne des réponses !

Guinéedepuis 7 mois

Guinée : Alpha sur la trace de Paul Kagamé, une longévité au pouvoir au bénéfice du peuple (Analyse de Deen Touré)

Sociétédepuis 9 mois

Guinée : Adja Aissatou Bella Diallo, nommée ministre conseillère à la présidence de la République

afriquedepuis 9 mois

Guinée : Alpha Condé nomme les membres du conseil d’administration de la LONAGUI, dont Ibrahima Kalil Konaté

Sociétédepuis 8 mois

Déguerpissement de Kaporo-rails, le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire justifie l’action de l’Etat (Déclaration)

afriquedepuis 9 mois

Sékhoutouréya : Devant la communauté kissi, Alpha Condé envoie des piques à l’opposition « l’opposition, ce n’est pas détruire les biens des autres… »

culturedepuis 9 mois

« La nomination de Antonio Souaré au sein du CA de LONAGUI est incompatible avec le président de la feguifoot» (Tribune)

afriquedepuis 9 mois

Guinée : Bah Oury, c’est maintenant qu’il frappe à la porte de l’UFDG

Guinéedepuis 8 mois

Guinée : l’erreur de trop de la société civile guinéenne, serait d’anticiper en parlant du 3e mandat d’Alpha Condé (Billet d’humeur)

Guinéedepuis 7 mois

La fête du 08 mars en Guinée : au palais du peuple, les femmes font la promotion de la nouvelle constitution

Guinéedepuis 7 mois

Guinée : Alpha Condé à l’offensive politique au siège du Rpg-arc-en-ciel

Guinéedepuis 4 mois

Makanéra à Tierno Monénembo : « même le hasard ne l’a pas conduit ailleurs sauf dans sa communauté… »

Sociétédepuis 8 mois

Conakry : La structure MOSAD communication annonce les couleurs de la cérémonie de remise des prix « soldats du changement, Acte III »

Guinéedepuis 8 mois

Guinée : Création officielle d’une coalition politique appelée « Convergence de l’opposition démocratique (COD)

Guinéedepuis 7 mois

Guinée : la CENI Continue son marathon de concertations avec la classe politique

Sociétédepuis 7 mois

Sauvé de l’immigration clandestine par l’OIM, Ismaël Diallo attend sa première récolte de pommes de terre à Popodara

Advertisement

Tendances du jour